interview endo seishiro sensei

Endo Seishiro sensei
Humilité et simplicité






Grande rencontre que celle de Maître Endo, 8° Dan, Shihan à l’Aikikai de Tokyo, né en 1943, ayant commencé l’aïkido à 19 ans et étudié sous la direction de maitres prestigieux tels que Morihei Ueshiba en personne, suivi du Doshu Kisshomaru Ueshiba, ainsi que Kisaburo sensei et Yamagushi sensei. Ses réponses sont des plus déroutantes, qui mieux que lui pourrai connaître le monde de l’aïkido ? Il préfère ne pas répondre…une véritable leçon d’humilité en somme…



Takeda > En aïkido, trois choses sont importantes, l’esprit, la technique et le corps, quelle est la plus importante et pourquoi ?
Endo sensei > Ces trois domaines ont même valeur, ils interagissent et sont connectés, ils sont donc tous trois très importants.

Takeda > De part le monde 10 millions de personnes pratiquent le kendo, 6 millions le judo, 5 millions le karaté, 1 million l’aïkido, et 200 000 le Kyudo, comment un tel développement peut-il ne pas nuire au budo et à la voie ?
Endo sensei > Beaucoup de personnes s’entraînent au judo, au kendo, au karaté. Tous les jours ils enseignent le tao ou le kiai, et s’ils peuvent enseigner ou étudier le tao alors ils peuvent suivre la voie du tao.
La plupart des professeurs ne savent pas ce qu’est vraiment le tao et n’enseignent pas les véritables techniques.
A chaque séminaire où je me rends, je commence à enseigner et je demande si la plupart des techniques sont connues. Ensuite, il faut apprendre à appréhender et à sentir son esprit, puis à le maintenir calme, se lever, faire quelques mouvements et rester calme. La méditation est soit calme et silencieuse, soit elle se fait en mouvement.
La prochaine fois que l’on s’entraînera à l’aïkido, j’apprendrais peut-être à garder son esprit silencieux. Après tout cela seulement, on peut réaliser ce qu’est le tao.

Takeda > En Europe, aux usa, au japon beaucoup de gens pratiquent les arts martiaux sans pratiquer la voie du judo et l’avis commun est de prétendre que les principes du zen, la philosophie n’ont rien à voir avec la pratique des arts martiaux, qu’en pensez-vous?
Endo sensei > Je ne crois pas. La méditation en mouvement c’est comme entraîner son corps à bouger, comme ceci, mais cela dépend de l’intensité de l’entraînement, sans entraînement il est impossible d’être zen. Je ne sais pas, votre question est difficile, si vous me la posez demain, je saurais vous donner une meilleure réponse.

Takeda > Pouvez-vous nous parler du kiai, est-il indispensable pour une bonne pratique?
Endo sensei > Que signifie kiai pour vous? Vous ne savez pas très bien… Le kiai est une sorte de… mouvements, démonstration. Le ki est la même chose que le kiai.

Takeda > Comment exercer le ki?
Endo sensei > C’est très dur. Il existe des centaines de millier, peut-être des millions de livre à propos du ki, ces livres n’expliquent déjà pas très bien le tao et le budo, mais ils n’expliquent pas le ki, il m’est donc impossible de répondre.

Takeda > Quel est l’art martial le plus noble et pourquoi?
Endo sensei > je ne connais pas tous les arts martiaux.

Takeda > Qu’est-ce qu’il y’a de plus important dans la pratique de l’aikido ou d’un art martial?
Endo sensei > C’est très facile, la première impression que vous en avez.

Takeda > Pouvez-vous nous donner un koan zen à méditer ?
Endo sensei > Je connais bien sûr des koan. Il y a beaucoup de livres traitant du zen et je connais beaucoup de koan mais je n’aime pas ça.

Takeda > Pourquoi ?
Endo sensei > Car je ne suis pas assez intelligent.

Takeda > Les koan ne sont donc pas importants à vos yeux?
Endo sensei > Je ne sais pas.

Takeda > Merci beaucoup monsieur Endo.
Endo sensei > Quel age as-tu ?

Takeda > 16 ans…pourquoi ?
Endo sensei > Quand tu sera plus agée, tu ira au Japon, à l’Aikikai, là tu comprendra…

Takeda >…

Propos recueillis par Gwel Traduction assurée par Layeme

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site